Les mutations à l’étranger peuvent être une opportunité professionnelle intéressante pour les salariés, mais cela peut également être une source de stress et de difficultés d’adaptation. C’est pourquoi, il est important pour la direction d’accompagner les salariés dans leur transition à l’étranger pour assurer une réussite mutuelle.

1. Préparer les salariés à leur départ

Avant que vos salariés ne partent à l’étranger, il est important de les préparer en leur fournissant toutes les informations nécessaires sur leur nouveau lieu de travail, leur nouvelle ville et leur nouvelle culture. En effet, cette préparation doit inclure des informations détaillées sur leur lieu de travail, la ville où ils seront installés et la culture locale. Pour cela, vous pouvez envisager des séances d’information, des formations interculturelles et des séances de coaching. Les séances d’information peuvent couvrir des aspects pratiques tels que les formalités administratives, les impôts et les conditions de travail.

De plus, les formations interculturelles sont essentielles pour permettre à vos salariés de mieux comprendre leur nouvel environnement culturel et de s’adapter aux comportements locaux.

Enfin, des séances de coaching peuvent aider les salariés à mieux gérer leur stress et à améliorer leur bien-être général, favorisant ainsi leur réussite professionnelle à l’étranger.

2. Accueillir les salariés à leur arrivée

Ensuite, il est primordial d’accueillir les salariés de manière chaleureuse et bienveillante lorsqu’ils arrivent à leur nouveau poste. Cela peut se traduire par une visite guidée de la ville, un déjeuner de bienvenue avec leurs nouveaux collègues ou bien des réunions individuelles avec les membres clés de l’entreprise. Pour faciliter leur intégration, l’accueil peut également comporter une aide pratique, telle que la recherche d’un logement, l’ouverture d’un compte bancaire ou la recherche d’une école pour leurs enfants par exemple. Cela vous paraît peut-être anodin mais ces aides concrètes permettent de réduire considérablement le stress et l’anxiété des salariés.

3. Fournir un suivi régulier

Une fois que les salariés sont installés, il est important de fournir un suivi régulier pour s’assurer qu’ils s’adaptent bien et qu’ils possèdent tout ce dont ils ont besoin pour réussir. Cela peut passer par exemple par l’organisation des réunions régulières avec les salariés expatriés pour discuter de leurs progrès et de leurs préoccupations. Vous pouvez également encourager les salariés à rejoindre des groupes d’expatriés locaux pour rencontrer de nouvelles personnes. N’hésitez pas non plus à organiser des événements pour vos salariés expatriés, tels que des fêtes d’entreprise ou des sorties de groupe, afin de renforcer l’esprit d’équipe.

avantages

salariés

Développement des compétences (adaptabilité, flexibilité, linguistique...)

Nouvelles expériences sur le plan personnel et culturel

Avantages financiers (augmentation de salaire, prime d'expatriation...)

avantages

entreprises

Diversification des équipes : intégration de perspectives linguistiques différentes

Recrutement et rétention des talents grâce à des opportunités de développement professionnel

Renforcement de la culture d'entreprise (opportunités de collaboration entre les équipes à travers le monde )

Dans la même thématique

Être averti(e) de la publication des prochains articles

Consentement

11 + 3 =

[NOUVEAUTE] Découvrez notre nouvelle plateforme d'apprentissage !

X