Dans un monde professionnel de plus en plus globalisé, la maîtrise de l’anglais est devenue essentielle. En effet, une enquête du CREDOC le chiffre très clairement, en montrant que 31% des actifs français sont amenés à travailler dans une langue étrangère, ce que l’anglais domine largement avec une part à 84%. Cependant, une question persiste : faut-il privilégier la maîtrise de l’anglais oral ou écrit en entreprise ?

La dimension orale : fluidité et communication efficace

La communication orale en anglais est cruciale dans de nombreuses situations professionnelles. Une expression fluide et claire en anglais renforce la cohésion d’équipe et facilite les échanges internationaux. Voici quelques exemples où cette compétence est particulièrement bénéfique :

  • Gestion des appels téléphoniques

Dans un contexte professionnel, il n’est pas rare de recevoir des appels de clients ou de partenaires internationaux. La capacité de répondre au téléphone en anglais de manière fluide et professionnelle est cruciale. Cela permet de gérer efficacement les demandes, de résoudre les problèmes rapidement et de créer une première impression positive.

  • Négociations commerciales internationales

Les compétences orales en anglais sont également essentielles lors de négociations avec des clients internationaux. Une communication claire et persuasive peut faire la différence entre conclure une affaire et perdre un contrat. La maîtrise de l’anglais oral permet de comprendre et de répondre aux besoins des clients, d’expliquer des termes complexes et de parvenir à des accords mutuellement bénéfiques.

  • Déplacements professionnels à l’étranger

Lors de déplacements professionnels à l’étranger, la maîtrise de l’anglais oral est indispensable pour naviguer dans un environnement inconnu, interagir avec les locaux et mener des discussions professionnelles. Que ce soit pour des réunions, des visites de sites ou des événements officiels, une communication fluide en anglais assure que les objectifs du déplacement sont atteints et que les relations professionnelles sont renforcées.

La complémentarité de l’anglais oral et écrit en entreprise
  • Participation à des salons et/ou conférences

Les salons professionnels et les conférences internationales sont des occasions idéales pour élargir son réseau et découvrir les dernières tendances de son secteur. Être capable de communiquer en anglais permet non seulement de participer activement aux discussions et aux présentations, mais aussi de nouer des contacts précieux avec des professionnels du monde entier.

  • Mener des réunions avec des partenaires étrangers

Les réunions avec des partenaires étrangers nécessitent une communication efficace pour partager des informations, discuter des stratégies et prendre des décisions. La capacité de mener des réunions en anglais permet de surmonter les barrières linguistiques, de garantir que tous les participants sont sur la même longueur d’onde et de favoriser une collaboration productive.

  • Assurer la veille de ressources en anglais

Dans de nombreux secteurs, les publications les plus récentes et les plus pertinentes sont souvent disponibles en anglais. La compétence en lecture et compréhension écrite de l’anglais permet d’accéder à une vaste gamme de ressources, d’articles, de rapports et de recherches, assurant ainsi une veille stratégique et technologique efficace. Cela permet à l’entreprise de rester à jour avec les dernières tendances et innovations dans son domaine.

  • Lire des documents techniques

Les documents techniques, tels que les manuels d’utilisation, les guides de formation, les études de cas et les spécifications de produits, sont fréquemment rédigés en anglais. Une bonne maîtrise de l’anglais écrit est donc indispensable pour comprendre ces documents avec précision. Cela est particulièrement important pour les ingénieurs, les développeurs de logiciels et les professionnels de la santé, où des erreurs d’interprétation peuvent avoir des conséquences graves.

L’importance de la communication écrite : rigueur et documentation

D’un autre côté, la communication écrite en anglais revêt également une grande importance. En effet, la maîtrise de l’anglais écrit est indispensable pour garantir la clarté des échanges et éviter les malentendus. Une bonne compétence rédactionnelle permet également de véhiculer une image professionnelle et soignée de l’entreprise à l’international. Voici quelques exemples où cette compétence est particulièrement bénéfique :

  • Échanger par mail

L’email est un moyen de communication prédominant dans le monde des affaires. La capacité à rédiger des emails clairs et professionnels en anglais est essentielle pour correspondre efficacement avec des clients, partenaires ou collègues internationaux. Des emails bien rédigés permettent d’éviter les malentendus, de préciser les demandes et de formaliser les échanges de manière structurée et compréhensible pour toutes les parties.

  • Utiliser des outils professionnels en anglais

De nombreux outils professionnels, qu’il s’agisse de logiciels de gestion de projet, de plateformes de communication ou d’applications de productivité, sont conçus et disponibles en anglais. La capacité de comprendre et d’utiliser ces outils efficacement repose souvent sur la maîtrise de l’anglais écrit. Cela inclut non seulement la navigation dans l’interface utilisateur, mais aussi la compréhension des guides d’utilisation et des FAQ.

  • Rédiger des documentations et rapports

La rédaction de rapports, de comptes rendus de réunion et de documentation interne est une activité quotidienne dans de nombreuses entreprises. Produire des documents en anglais permet de standardiser les communications et de s’assurer que tous les membres de l’organisation, y compris ceux des filiales internationales, comprennent et peuvent se référer aux mêmes informations. Cela améliore la transparence et la cohésion au sein de l’entreprise.

Une complémentarité nécessaire

Plutôt que d’opposer l’anglais oral et écrit, il est crucial de reconnaître leur complémentarité. La maîtrise de l’anglais oral et écrit se renforce mutuellement : une communication fluide à l’oral est consolidée par une documentation écrite précise, et une bonne compétence rédactionnelle peut être mise en valeur lors de présentations orales ou discussions en visioconférence. Les entreprises doivent définir leurs priorités en fonction de leurs besoins spécifiques. Certaines peuvent privilégier l’anglais oral pour faciliter les échanges internationaux, tandis que d’autres peuvent accorder une plus grande importance à l’anglais écrit pour garantir la qualité de leur documentation.

En somme, les deux compétences sont essentielles et se complètent pour assurer une communication efficace à l’international. Chaque entreprise doit développer une expertise équilibrée tant à l’oral qu’à l’écrit chez ses collaborateurs. 

lire aussi : les enjeux de la formation linguistique en entreprise]

 

C’est parti !

N’attendez plus pour améliorer les compétences linguistiques de vos collaborateurs. Contactez-nous dès aujourd’hui pour en savoir plus sur nos programmes de formation linguistique sur-mesure pour les entreprises.

Être averti(e) de la publication des prochains articles

Consentement

3 + 12 =

[NOUVEAUTE] Découvrez notre nouvelle plateforme d'apprentissage !

X