LOGO_NOIR_FORQA_LANGUAGE

Espace personnel

LOGO_NOIR_FORQA_LANGUAGE

Espace personnel

La maîtrise de l’anglais pour les Ressources Humaines

La maîtrise de l’anglais pour les Ressources Humaines

La maîtrise de l’anglais pour les Ressources Humaines.

Travailler dans la gestion des ressources humaines implique une interaction continue avec les collaborateurs, ce qui nécessite des compétences solides en matière de communication. D’autre part, les entreprises cherchent à attirer de nouveaux talents, parfois en les recrutant à l’étranger pour des compétences rares.

Face à ces défis, les professionnels des ressources humaines en tant que premier contact des futurs talents d’une organisation, doivent avoir conscience de l’importance de maîtriser l’anglais dans leur domaine. C’est pourquoi nous recommandons aux professionnels des ressource humaines d’atteindre un niveau “professionnel” d’anglais, correspondant généralement aux niveaux B1/B2 du Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues.

Tout d’abord, si vous n’avez pas encore atteint ce niveau, ne vous inquiétez pas ! Il est tout à fait possible d’améliorer votre maîtrise de l’anglais RH en suivant quelques bonnes pratiques.

Maîtrisez le vocabulaire spécialisé

Il est premièrement important d’acquérir un vocabulaire spécifique. Il faut dire qu’il n’y a rien de plus gênant que de mener un entretien d’embauche en anglais et de sentir le regard désapprobateur du manager qui vous accompagne. Pour éviter cette situation, il est alors essentiel de préparer à l’avance vos questions en anglais, plutôt que de les traduire instantanément depuis le français : vous constaterez que les mêmes questions reviennent souvent.

Effectuez une veille internationale

De plus, le secteur des ressources humaines évolue au même rythme que les entreprises. Il est alors important de se tenir informé des évolutions à travers des ressources anglophones. Cela vous permettra non seulement de maîtriser le vocabulaire qui façonne votre domaine, mais aussi de rester au courant des dernières tendances RH. Pour cela, voici 3 références internationales :

  • Deloitte, avec sa série de rapports intitulée “Deloitte Insights”, décrit de manière précise les préoccupations des dirigeants et l’évolution des relations employeurs/employés. Cela vous permet d’en apprendre davantage sur les sujets d’actualité pour vos directeurs et managers, et de les accompagner dans la mise en œuvre d’actions à court et moyen terme.
  • De manière similaire, McKinsey publie les résultats de ses recherches sur le marché de l’emploi et le monde du travail en général, à travers différents rapports. Vous apprécierez particulièrement les articles sous-titrés “The future of work” qui dessinent les grandes tendances à venir et offrent des pistes pour s’y préparer dès aujourd’hui.
  • Enfin, HROToday est une référence en matière de ressources humaines. Leurs sujets abordent l’acquisition de nouveaux talents (de la stratégie de marque employeur aux techniques de recrutement), la gestion des talents (formation, diversité et inclusion…), les avantages offerts (bien-être des collaborateurs…) et les outils informatiques.

Élargissez vos connaissances en écoutant des podcasts

En tant qu’RH, vous endossez souvent de multiples responsabilités, ce qui peut rendre la lecture difficile à intégrer dans votre emploi du temps chargé. Ne vous inquiétez pas, les podcasts sont là pour vous ! Selon Médiamétrie, il y a environ 15 millions d’écoutes de podcasts chaque mois en France. Parmi la multitude d’émissions disponibles, de nombreux podcasts RH traitent de tous les sujets, des avantages sociaux à la marque employeur. Les écouter en anglais vous permettra non seulement de vous familiariser avec la langue, mais aussi d’entraîner votre oreille et de perfectionner votre prononciation sur des sujets qui vous intéressent. Voici quelques podcasts anglais qui pourraient vous inspirer :

  • Dans l’épisode “Why Social Media has failed recruiting” de Worktrends, l’animateur explore comment les RH peuvent exploiter les réseaux sociaux pour recruter efficacement de nouveaux talents.
  • Ensuite, dans l’épisode “Building an Authentic Employer Brand” de HR Happy Hour, Mary Battle, responsable de la marque employeur chez Panasonic, explique comment rendre Panasonic attractif aux yeux des talents.

Building an Authentic Employer Brand

par Happy Hour, Mary Battle

  • Vous pouvez également explorer la série de podcasts décomplexés “HR Unconfidential”, abordant des sujets variés tels que la culture d’entreprise, la diversité et l’inclusion, ou encore le leadership. Bien sûr, il existe une multitude de podcasts axés sur les RH, et une simple recherche sur Google devrait vous permettre de trouver ceux qui correspondent le mieux à vos besoins et à vos intérêts.

Enrichissez vos connaissances RH avec les TEDx Talks

 

Par ailleurs, nous vous recommandons également de visionner les TEDx Talks, des conférences en ligne disponibles gratuitement, qui présentent souvent des personnalités et des sujets inspirants. En effet, de nombreuses vidéos en anglais abordent des sujets RH qui pourraient vous intéresser. Vous pouvez les trouver sur YouTube et vous plonger dans une multitude de thématiques captivantes. Voici une sélection d’interventions RH à ne pas manquer :

  • Et si le métier de DRH était le plus beau métier du monde ? | Florence Guémy
  • La surprenante science de la motivation | Dan Pink, analyste
  • Comment entretenir des créativités collectives ? | Linda Hill, professeure à l’Université de Harvard
  • 5 conseils de recrutement que chaque entreprise (et chaque chercheur d’emploi) devrait connaître | Nithya Vaduganathan

Ces conférences TEDx Talks vous offrent une opportunité unique d’explorer des idées novatrices et d’élargir votre compréhension des enjeux RH actuels. Vous y trouverez ainsi des perspectives inspirantes et des conseils pratiques pour relever les défis auxquels vous êtes confrontés.

Par ailleurs, voici de ressources TED Talks supplémentaires pour améliorer vos compétences linguistiques en anglais

Dans la même thématique

Être averti(e) de la publication des prochains articles

Consentement

6 + 13 =

Responsables formation : les avantages de former vos employé·e·s aux langues étrangères

Responsables formation : les avantages de former vos employé·e·s aux langues étrangères

Dans un monde économique de plus en plus compétitif, la maîtrise des langues étrangères est devenue un atout essentiel pour de nombreuses organisations. En tant que responsable formation et/ou responsable des ressources humaines, vous avez la possibilité de donner à vos employés l’opportunité de développer leurs compétences linguistiques grâce à la formation professionnelle. Au-delà des opportunités d’ouverture à l’international, l’apprentissage des langues s’inscrit dans une perspective de développement professionnel bénéfique tant pour votre entreprise que pour vos collaborateur·rice·s. Voici les avantages de former vos employé·e·s aux langues étrangères :

  • Acquisition de compétences cognitives

Apprendre une langue étrangère stimule le cerveau et améliore les capacités cognitives de vos employés. Les études montrent que cela favorise la créativité, la résolution de problèmes, la flexibilité mentale et la mémoire. Ces compétences stimulent les performances professionnelles de vos employés, leur permettant de relever des défis et saisir des opportunités.

  • Expansion des opportunités commerciales

Apprendre une langue étrangère permet à vos employés de communiquer avec des partenaires commerciaux et des clients internationaux. Cela ouvre de nouvelles portes et facilite l’expansion de vos activités à l’échelle mondiale. Des compétences linguistiques solides permettent à vos employés de négocier, conclure des contrats et offrir un service client de qualité. Cela permettra de créer des opportunités de croissance pour votre entreprise. De plus, en formant vos employés aux langues étrangères, vous leur permettez de comprendre les cultures et les mentalités des marchés étrangers. Cela facilite l’adaptation de vos produits et services aux attentes des clients internationaux, renforçant ainsi votre position concurrentielle.

  • Développement personnel et motivation

Offrir à vos employés la possibilité d’apprendre une langue étrangère montre votre engagement envers leur développement professionnel et personnel. Cela les motive, renforce leur estime de soi et améliore leur engagement envers l’entreprise. Investir dans la formation linguistique favorise la croissance individuelle et la fidélisation des talents dans votre organisation. Par ailleurs, il est vrai qu’apprendre une langue étrangère incite les apprenant·e·s à sortir de leur zone de confort. Les compétences linguistiques renforcent ainsi la satisfaction, l’accomplissement et la confiance en soi du salarié.

  • Favoriser la mobilité en interne

Les entreprises doivent désormais redoubler d’efforts pour attirer et fidéliser des collaborateur·rice·s de plus en plus exigeant·e·s et mobiles. Dans ce contexte, de nombreux experts estiment que la formation linguistique offre des perspectives d’évolution à la hauteur des attentes des équipes. Cette analyse est d’autant plus pertinente que selon le rapport LinkedIn sur l’apprentissage en entreprise (2019), 94 % des employé·e·s affirment qu’ils resteraient plus longtemps au sein d’une entreprise si celle-ci investissait dans leur développement professionnel.

En France, 70 % des actif·ve·s en poste expriment également des préoccupations quant à l’adaptation de leurs compétences à l’évolution de leur métier (Harris Interactive, mars 2022). En formant vos collaborateur·rice·s aux langues étrangères, vous élargissez leurs possibilités d’évolution au sein de l’entreprise. Les compétences linguistiques sont devenues un avantage compétitif sur le marché du travail. En maîtrisant une langue étrangère, vos salarié·e·s peuvent prétendre à des postes internationaux, à des missions à l’étranger ou à des responsabilités accrues dans des contextes multiculturels. Leur capacité à communiquer efficacement avec des partenaires internationaux ou à servir une clientèle internationale ouvre de nouvelles perspectives professionnelles.

Développez les compétences linguistiques de vos équipes avec FORQA Language 🦉

Espace professionnels : notre offre de formation est conçue pour aider les organisations à atteindre leurs objectifs en matière de compétences linguistiques. Comme nous venons de le voir, nous sommes convaincus que la maîtrise d’une langue étrangère peut ouvrir de nombreuses portes professionnelles.

Outre l’accompagnement de nos formateurs, vous bénéficiez du suivi de notre équipe pédagogique qui reste à votre écoute pour toute demande particulière ou questionnements et d’un accès RH à notre plateforme vous permettant de suivre le progrès de vos employé.es.

Formations 100% personnalisées

Formations 100% personnalisées

Nous personnalisons chaque formation à 100% pour répondre aux besoins spécifiques de chaque entreprise mais aussi de chaque collaborateur. Nos professeyrs peuvent s’appuyer sur vos supports et documents divers pour que l’apprentissage soit encore plus ciblé !

Formation en langues et lieux culturels

N’importe où, n’importe quand

Nos cours en ligne sont accessibles n’importe où et n’importe quand, pour une flexibilité maximale. Ils sont animés par des professeurs expérimentés et qualifiés, qui s’adaptent aux besoins de chaque apprenant, en fonction de son niveau de langue, de ses objectifs et de ses disponibilités.

Suivi de vos apprenants

Suivi de vos apprenants

Vous pouvez suivre l’évolution de vos apprenants via votre espace personnel. Grâce à ces fonctionnalités, vous pouvez être certain que vos employés bénéficient d’un suivi personnalisé et d’une attention constante.

C’est parti !

N’attendez plus pour améliorer les compétences linguistiques de vos collaborateurs. Contactez-nous dès aujourd’hui pour en savoir plus sur nos programmes de formation linguistique sur-mesure pour les entreprises.

Dans la même thématique

Être averti(e) de la publication des prochains articles

Consentement

11 + 11 =

Préparer un road trip aux États-Unis

Préparer un road trip aux États-Unis

Comment préparer un road trip aux États-Unis ? Voici quelques étapes clés pour vous aider à planifier votre voyage. 

Obtenez un permis de conduire valide

Premièrement, si vous êtes un conducteur étranger, vous aurez besoin d’un permis de conduire valide aux États-Unis. Il existe alors plusieurs options pour obtenir ce permis de conduire :

  • Vous pouvez tout d’abord utiliser votre permis de conduire émis dans votre pays d’origine : en effet, de nombreux états américains reconnaissent les permis de conduire étrangers comme étant valides mais il est important de vérifier les exigences spécifiques de cette démarche.
  • Vous pouvez également obtenir un permis de conduire international : ce dernier est un document additionnel à votre permis de conduire valide émis dans votre pays d’origine. Il permet de traduire les informations de votre permis de conduire dans une langue compréhensible pour les autorités américaines.
  • Enfin, vous pouvez obtenir un permis de conduire de l’État américain : il est vrai que si vous prévoyez de passer pas mal de temps aux États-Unis, il est recommandé d’obtenir un permis de conduire de l’État américain dans lequel vous vous trouvez. Cela nécessite de passer un test écrit et un test de conduite, et de remplir les exigences de l’État en matière de résidence et d’identification.

N.B : Il est important de préciser que les exigences et les procédures peuvent varier d’un État à l’autre, il est donc important de vérifier les exigences spécifiques à l’Etat ou les Etats dans lesquels vous comptez conduire

Planifiez votre itinéraire

Ensuite, une étape très importante pour un road trip réussi : la planification. Déterminez les états que vous souhaitez visiter et planifiez les étapes de votre voyage en fonction de vos centres d’intérêts et de vos activités préférées. En effet, les États-Unis sont un pays immense avec de nombreux endroits à explorer, il existe de nombreux parcs nationaux, villes, monuments historiques et activités… Ainsi, lors de cette étape de planification, prenez bien en compte les saisons. Les États-Unis ont des saisons différentes, et certaines régions peuvent être plus agréables à visiter pendant certaines saisons de l’année. Il est donc important de prendre en compte les facteurs météorologiques afin d’éviter les conditions climatiques difficiles ou les routes fermées par exemple.

Pour connaître à quelle saison partir selon les états choisis, rendez-vous sur « où et quand ? »

Enfin, n’oubliez pas de prévoir les  imprévus. Il est important de planifier votre itinéraire avec suffisamment de temps pour les imprévus, comme les retards de voyage ou les activités supplémentaires que vous souhaitez faire.

En fonction de l’itinéraire que vous choisirez de réaliser, n’attendez pas et réservez le maximum d’activités possibles en amont pour éviter de perdre du tems sur place. Pour plus de conseils et de tips, n’hésitez pas à intégrer des groupes de partage d’expérience, sur Facebook par exemple.

Louez une voiture

Pour continuer, si vous louez une voiture, réservez et vérifiez les conditions de location avant de partir.

Il y a plusieurs options pour louer une voiture pour un road trip aux États-Unis. Les principales compagnies de location de voitures sont Hertz, Budget et Alamo.

Il est généralement préférable de réserver votre location à l’avance en ligne pour obtenir de meilleurs tarifs. N’oubliez pas de vérifier les exigences d’âge et de permis de conduire, ainsi que les politiques de kilométrage et de carburant avant de réserver. Nous vous conseillons également de vérifier les avis en ligne des précédents clients pour avoir une idée de la qualité des voitures et du service client. Lisez attentivement les termes et les conditions de la location avant de signer le contrat.

Réservation des hébergements

Les options d’hébergement pour un road trip aux États-Unis peuvent varier en fonction de vos préférences et surtout de votre budget.

  • Les auberges de jeunesse : Vous pouvez premièrement vous tourner vers des auberges de jeunesse, elles sont un excellent moyen de rencontrer des voyageurs internationaux et de profiter d’un hébergement abordable. Vous pouvez réserver une chambre sur des sites tels que Hostelworld.com.
  • Les locations de vacances : Si vous préférez un logement plus confortable, vous pouvez louer une maison ou un appartement sur des sites tels que Airbnb, Vrbo, etc. Cela vous donne une certaine flexibilité pour cuisiner vous-même, et pouvoir stocker de la nourriture pour éviter les restaurants.
  • Les hôtels ou Motels : Il existe de nombreux hôtels de différentes catégories dans tous les États américains. Vous pouvez réserver une chambre directement auprès de l’hôtel ou utiliser des sites de réservation en ligne tels que Booking.com, Hotels.com, etc.

Il est important de réserver l’ensemble de vos hébergements à l’avance pour éviter les déceptions lors de votre voyage, surtout si vous voyagez en haute saison.

Préparez votre budget

Les États-Unis peuvent être chers, voire très chers… il est donc important de prévoir un budget suffisant pour couvrir les coûts qu’engendrera votre road trip, voici les différents postes de dépenses :

  • Billets d’avion
  • ESTA
  • Transports (location de voiture, essence, péages, parkings, réparations éventuelles, assurance voiture)
  • Hébergements
  • Nourriture
  • Pourboires
  • Activités
  • Assurance voyage
  • Téléphone
  • Taxes
  • Frais
  • Cadeaux et souvenirs

N.B : Il est important de tenir compte de tous ces coûts pour établir un budget précis pour votre road trip et de prévoir des marges d’erreur pour les dépenses imprévues. Notez bien que les coûts peuvent varier considérablement en fonction de la saison et de la destination, il est donc important de planifier à l’avance la période à laquelle vous souhaitez partir.

Préparez les documents nécessaires

Enfin, avant de partir, assurez-vous d’avoir tous les documents nécessaires.

  • Passeport valide : Tous les voyageurs internationaux doivent avoir en leur possession un passeport valide pour entrer aux États-Unis.
  • Autorisation électronique de voyage ESTA (Electronic System for Travel Authorization). Cette demande se fait en ligne via le site web ESTA. En général, la décision est prise dans les 72 heures qui suivent votre demande. La délivrance de l’Esta coûte 21 $. L’Esta est valable 2 ans et permet de se rendre aux États-Unis plusieurs fois sans avoir besoin d’une nouvelle autorisation. Si votre passeport expire avant ce délai, l’autorisation n’est valable que jusqu’à sa date d’expiration.
Attention ! Un seul site est officiel, fuyez les autres sites qui prendront une commission au passage, faisant grimper la note jusqu’au 70 euros

  • Permis de conduire : n’oubliez pas d’obtenir un permis de conduire valide
  • Assurance automobile : Si vous louez une voiture pour votre road trip, vous aurez besoin d’une assurance automobile valide. La plupart des compagnies de location de voitures proposent des options d’assurance, mais vous pouvez également utiliser votre propre assurance automobile.
  • Preuve d’hébergement : Il est important de pouvoir montrer des preuves d’hébergement pour votre séjour aux États-Unis, comme des réservations d’hôtel ou de locations de vacances.
  • Assurance voyage : Prévoyez une assurance voyage. Si vous tombez malade et devez-vous faire hospitaliser sur place, cela devenir un enfer : les coûts médicaux aux Etats-Unis sont très élevés, tout comme les médicaments. Et, vous n’êtes pas couvert à coup sûr par la Sécu française là-bas.
  • Banque : Contactez votre banque avant de partir afin de vérifier les limites de paiement de votre carte à l’étranger et surtout si cette dernière est acceptée aux. USA. De plus, il est important de vérifier si votre banque facture les frais de transaction étrangère pour les achats et les retraits d’argent aux États-Unis. Ces frais peuvent être élevés et peuvent affecter votre budget de voyage.

Votre banque peut également bloquer votre carte de crédit ou de débit si elle détecte des transactions inhabituelles à l’étranger. Il est donc important de prévenir votre banque de vos projets de voyage pour éviter les blocages intempestifs.

 

C’est parti, vous êtes prêt.e !

En suivant ces étapes clés, vous serez mieux préparé pour votre road trip aux États-Unis et pourrez profiter pleinement de votre voyage. N’oubliez pas de vous informer sur les règles de conduite et les lois spécifiques à chaque état pour éviter les mauvaises expériences.

Préparer un road trip aux USA

Vous voulez préparer votre voyage ?

N’hésitez pas à contacter @travel_planner_usa sur Instagram et à visiter son site internet : https://www.tpusa.fr/. Des billets d’avion, aux hébergements et activités, vous imaginerez ensemble un programme détaillé sur mesure qui correspondra à vos envies de voyage.

Dans la même thématique

Être averti(e) de la publication des prochains articles

Consentement

15 + 7 =

Accompagnez vos salariés lors de leur mutation à l’étranger

Accompagnez vos salariés lors de leur mutation à l’étranger

Les mutations à l’étranger peuvent être une opportunité professionnelle intéressante pour les salariés, mais cela peut également être une source de stress et de difficultés d’adaptation. C’est pourquoi, il est important pour la direction d’accompagner les salariés dans leur transition à l’étranger pour assurer une réussite mutuelle.

1. Préparer les salariés à leur départ

Avant que vos salariés ne partent à l’étranger, il est important de les préparer en leur fournissant toutes les informations nécessaires sur leur nouveau lieu de travail, leur nouvelle ville et leur nouvelle culture. En effet, cette préparation doit inclure des informations détaillées sur leur lieu de travail, la ville où ils seront installés et la culture locale. Pour cela, vous pouvez envisager des séances d’information, des formations interculturelles et des séances de coaching. Les séances d’information peuvent couvrir des aspects pratiques tels que les formalités administratives, les impôts et les conditions de travail.

De plus, les formations interculturelles sont essentielles pour permettre à vos salariés de mieux comprendre leur nouvel environnement culturel et de s’adapter aux comportements locaux.

Enfin, des séances de coaching peuvent aider les salariés à mieux gérer leur stress et à améliorer leur bien-être général, favorisant ainsi leur réussite professionnelle à l’étranger.

2. Accueillir les salariés à leur arrivée

Ensuite, il est primordial d’accueillir les salariés de manière chaleureuse et bienveillante lorsqu’ils arrivent à leur nouveau poste. Cela peut se traduire par une visite guidée de la ville, un déjeuner de bienvenue avec leurs nouveaux collègues ou bien des réunions individuelles avec les membres clés de l’entreprise. Pour faciliter leur intégration, l’accueil peut également comporter une aide pratique, telle que la recherche d’un logement, l’ouverture d’un compte bancaire ou la recherche d’une école pour leurs enfants par exemple. Cela vous paraît peut-être anodin mais ces aides concrètes permettent de réduire considérablement le stress et l’anxiété des salariés.

3. Fournir un suivi régulier

Une fois que les salariés sont installés, il est important de fournir un suivi régulier pour s’assurer qu’ils s’adaptent bien et qu’ils possèdent tout ce dont ils ont besoin pour réussir. Cela peut passer par exemple par l’organisation des réunions régulières avec les salariés expatriés pour discuter de leurs progrès et de leurs préoccupations. Vous pouvez également encourager les salariés à rejoindre des groupes d’expatriés locaux pour rencontrer de nouvelles personnes. N’hésitez pas non plus à organiser des événements pour vos salariés expatriés, tels que des fêtes d’entreprise ou des sorties de groupe, afin de renforcer l’esprit d’équipe.

avantages

salariés

Développement des compétences (adaptabilité, flexibilité, linguistique...)

Nouvelles expériences sur le plan personnel et culturel

Avantages financiers (augmentation de salaire, prime d'expatriation...)

avantages

entreprises

Diversification des équipes : intégration de perspectives linguistiques différentes

Recrutement et rétention des talents grâce à des opportunités de développement professionnel

Renforcement de la culture d'entreprise (opportunités de collaboration entre les équipes à travers le monde )

Dans la même thématique

Être averti(e) de la publication des prochains articles

Consentement

3 + 7 =

Apprendre le Portugais avec Sara

Apprendre le Portugais avec Sara

Aujourd’hui, nous avons le plaisir de vous présenter Sara, professeure de Portugais chez FORQA Language. Dans cette interview, elle partage avec nous sa passion pour la langue et la culture portugaise en répondant à nos questions sur les mots incontournables à connaître en portugais, les astuces pour apprendre la langue, et bien plus encore. Si vous cherchez à apprendre le portugais, ne manquez pas les précieux conseils de Sara pour vous aider à progresser dans cette belle langue. 

FORQA Language : Tout d’abord, pouvez-vous vous présenter ?

Sara : Bonjour, je m’appelle Sara, je suis professeure de Portugais du Portugal. Je suis née à Lisbonne où j’ai travaillé pendant 14 ans en tant que journaliste. En 2015 j’ai décidé de partir en France pour accompagner ma famille, c’était l’occasion de réaliser un rêve, partager ma langue et la culture de mon pays avec mes adorables élèves qui remplissent mon cœur de joie.

FORQA Language : Pouvez-vous nous citer 3 mots incontournables à connaître en Portugais ?

Sara :

Le premier, le mot Fado. C’est le chant du pays qui signifie “destin” du latin “faton”. Fado exprime une certaine mélancolie et chante : le passé, le chagrin… Les paroles peuvent aussi prendre des tonalités gaies et rythmées.

Le deuxième mot, c’est le mot Saudade. Ce mot provient du latin “solitas” et signifie une émotion complexe mêlant à la fois la mélancolie, la nostalgie et l’espoir. Ce qui est vraiment unique ce n’est pas sa signification mais la valeur culturelle du mot.

Et, quel est le fidèle ami du portugais ? Ce n’est pas une personne, c’est un poisson qui s’appelle Bacalhau. On dit même qu’il y a dans le pays autant de recettes de Bacalhau que de jours de l’année.

FORQA Language : Avez-vous des tips à nous donner pour apprendre le Portugais ?

Sara :

1. Commencez par apprendre les phrases utiles. Par exemple : dire bonjour, merci, je ne comprends pas, pouvez-vous répéter ? etc. Etudiez aussi le vocabulaire courant lié à l’alimentation, aux rencontres, à la découverte d’une ville…

2. Aussi, lisez des textes courts en portugais sur une thématique qui vous intéresse, par exemple : un guide sur le Portugal, un livre de voyage, un livre de recettes de cuisine, une bande dessinée … Et, la mode, regardez des vidéos, écoutez des podcasts…

3. Je pense aussi que vous devez regarder des films et des séries télévisés. Au Portugal, la majorité des films et séries sont sous-titrés. Après, écouter des chansons en Portugais est aussi un très bon moyen pour progresser.

Même si vous apprenez quatre ou cinq mots c’est déjà super, c’est une victoire !

FORQA Language : Un petit mot pour la fin ?

Sara : Si vous voulez apprendre le Portugais, je serais ravie de vous accompagner. N’oubliez pas motivation et votre sourire, le reste viendra avec le temps.

Être averti(e) de la publication des prochains articles

Consentement

2 + 4 =

[NOUVEAUTE] Découvrez notre nouvelle plateforme d'apprentissage !

X